Histoire

L'Histoire
de Monsieur Aurélien

Monsieur Aurélien, un lieu chargé d’histoire au cœur du Mont-Dore, célèbre Station Thermale & de Sports d’Hiver du Massif du Sancy.

Présentation du lieu/histoire

Le Palace Le Sarciron a ouvert ses portes en juin 1907 en plein centre du Mont-Dore face aux Thermes.
Ce bâtiment Art Nouveau est l’un des témoins de l’époque florissante du thermalisme et fut longtemps considéré comme l’un des cinq plus beaux et grands palaces de France.
Œuvre de l’architecte clermontois Louis Jarrier, il était doté de 300 chambres et suites où travaillaient plus de 200 employés.

Aujourd’hui résidence privée, ce patrimoine d’exception est Classé Monument Historique depuis 2005.

Son ancien Restaurant Première Classe, fréquenté en son temps par Marcel Proust, Sacha Guitry, Charles Trenet, Edith Piaf… renaît prêt de 110 ans plus tard en devenant, en Décembre 2017, « Monsieur Aurélien » Confiserie – Epicerie Fine – Salon de Thé ».
L’âme d’antan de ce lieu extraordinaire retrouve ainsi sa vocation d’accueil et de gourmandise.

L’adresse à découvrir au Mont-Dore.

Monsieur Aurélien - Histoire
Monsieur Aurélien - Histoire
Monsieur Aurélien - Histoire

Aurélien Lecomte,
créateur de « Monsieur Aurélien »

Aurélien Lecomte

Cet ancien Palace Le Sarciron et Aurélien Lecomte étaient faits pour se rencontrer.
Le parcours de ce dernier est jalonné de maisons plus belles les unes que les autres. Après six ans d’études hôtelières (BEP hôtellerie-restauration/Bac technologique d’hôtellerie/BTS gestion et mercatique hôtelière), Aurélien a très vite œuvré, et ce pendant 13 ans, aux côtés de Philippe Savry, fondateur et président « Les Hôtels Particuliers », un groupe d’établissements hôteliers tous situés dans des Châteaux, Abbayes & Citadelle classés monuments historiques.
Curieux et avide d’expériences, il a également pu passer une année dans le secteur de la décoration notamment auprès du groupe Interior’s Country Corner.
Aurélien rêvait d’un chez lui. Et c’est en alliant sa passion pour le beau et le bon, « le chic non pompeux », qu’il décida d’inventer sa Confiserie – Épicerie Fine – Salon de Thé, un lieu d’Art de Vivre !